Nomie's Books

15 mars 2014

L'amour n'est pas un sport de combat

Une écriture simple et juste où les faiblesses deviennent de vraies et jolies forces qui permettent au personnage principal de s'accepter comme jeune fille.
Toutes les questions soulevées tout au long du livre peuvent trouver un écho chez les lectrices de cet âge :

-les rapports enseignants/élèves
-les liens d'amitié (qui peuvent vite être fragilisés à cet âge)
-Les relations familiales qui même si elles sont présentées de manière originale de part le "divorce" des grands parents posent la question du rôle de chacun des membres d'une famille dans la construction de soi.
-L'image de soi par rapport aux différentes sphères (amicale, scolaire, familiale, amoureuse) est bien traitée.

Par exemple, la découverte de l'autre dans ses différences : son amoureux est bien loin du fantasme qu'elle nourrit pour l'un de ses copains de classe car son manque de confiance en lui lorsqu'il n'est pas sur les planches va la toucher.

Enfin, des personnages haut en couleur (grand-mère et amie de celle-ci) viennent parfaire ce livre agréable où le titre m'a de suite interpellée.

L'amour n'est pas un sport de combat, Marjolaine Jarry, éd. Rageot, 2013, 6,45 euros, ISBN : 2700239563

 

amourcombat


05 février 2014

Un jour j'irai chercher mon prince en skate

J'ai tout de suite été attirée par le titre accrocheur. Et je peux vous dire que ce roman va tenir ses promesses : on découvre une jeune fille qui se demande, comme toutes les jeunes filles de son âge, comment va se passer son premier baiser. Avec un manque évident de confiance en elle, elle va se délester de ses chaînes grâce à une tante toute aussi fragile qu’elle et qui va elle aussi peu à peu s'assumer
J’ai apprécié ce personnage un peu masculin et ses quelques kilos en trop : cela change des jeunes filles au physique parfait mais qui sont souvent sans relief ! J’ai également aimé le fait que l’auteur la fasse se rapprocher d’un jeune homme qui ne soit pas non plus parfait : son cheveu sur la langue est ce qui a plu à Fred et c’est tant mieux !

On est donc dans un anti-conte de fées moderne. Exit les chichis, les phrases "cucul" et les jeunes filles parfaites à tout point de vue qui ne peuvent que rencontrer le beau prince charmant. (Non les belles ne sortent pas qu'avec les beaux et les moches avec les moches...).

Enfin, je trouve que c’est un bon roman sur les changements qui s’opèrent à l’adolescence et qui aborde de manière juste et délicate la question du décès de quelqu'un ainsi que la portée des secrets de famille et des ses non dits.

L'amour n'est pas un sport de combat, Jo Witek, Actes Sud Junior, 2013, 11, 00 euros, ISBN : 2330022190

 

prince

10 décembre 2013

L'étendard collégien est levé !

etendard

Ah les années collèges ! Que vous y soyez en plein dedans ou que vous y étiez il y a quelques années, je vous conseille vivement de lire ce roman dans lequel vous vous reconnaîtrez forcément.

Il tort le cou aux idées reçues des adultes sur la vie des adolescents avec force et intelligence : les anecdotes relatées ici sont tout simplement délicieuses.

Avec un sens aigu de l'observation et avec humour, Juliette, le personnage principal, démonte à grands coups d'arguments ces préjugés qui mènent la vie dure aux ados et montre que « l'âge bête » est loin d'être un long fleuve tranquille... 

Vous (re)plongerez avec plaisir, j'en suis sûre, dans l'univers si particulier du collège avec ses codes, ses règles et ses lois pour un moment de lecture vraiment agréable.

L'écriture très actuelle et le culot de Juliette nous font oublier que c'est un adulte qui a écrit ce texte !

Un petit roman à lire à partir de 13 ans pour pouvoir l'apprécier pleinement et à partager grandement avec parents et enseignants !

Un seul regret : c'est trop court et j'en aurais aimé encore :) ! C'est l'un des meilleurs romans qu'il m'ait été donné de lire ces derniers temps et que j'ai découvert grâce au Prix des Incos auquel je participe cette année comme membre du comité.

 

En plus avec son tout prix, ça ne vaut pas la peine de s'en priver !

L'étendard collégien est levé !, Glawdys Constant, éd. Oskar, coll. double métrage, 2013, 6,00 euros, ISBN : 979-1021400917

25 novembre 2013

C.H.A.R.L.Ex

Charlex

Un excellent roman de science fiction où tous les ingrédients du genre sont réunis. On est très vite happé dans ce monde parallèle, Theryd,  où la question des travers des nouvelles technologies qui prennent le pas sur l'humanité est intelligemment soulevée. Sur fond de crise écologique, la question de la préservation de l'environnement est posée (non sur Terre mais sur une planète colonisée), l'avenir de l'humanité étant au centre du propos.
D'autres planètes peuvent accueillir les populations terriennes, mais à quoi bon si les industries commettent les mêmes erreurs sur ces nouvelles terres ?

Une très bonne lecture avec des personnages aux caractères bien tranchés et des chapitres bien construits qui réservent leur lot de rebondissements pour notre plus grand plaisir.

C.H.A.R.L.Ex , Danielle Martinigol, éd. Syros, 2013, 15,90 euros, ISBN : 2748513452

Posté par nomiesbooks à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 septembre 2013

Une histoire sans début ni fin

C'est en me promenant dans les bacs du secteur jeunesse de ma médiathèque que je suis tombée sur un album qui m'avait beaucoup plu à sa sortie et je viens de m'appercevoir que je ne lui ai jamais fait honneur sur mon blog alors qu'il le mérite !

 

histoiredebutfin

 

Une histoire sans début ni fin ou lorsque tout commence là où tout s'arrête, quand l'infiniment grand rejoint l'infiniment petit...

Une fourmi observe la mer et se demande où celle-ci s'arrête. La question va même plus loin : qu'est-elle face à l'immensité du monde ?

Voilà une bien intéressante question, que tout un chacun s'est posée un jour.

L'arrivée d'un éléphant ne fait qu'accentuer la grandeur de sa réflexion : lui qui est si grand, il devrait sans doute percevoir la fin de cette mer immense et pourtant... même sur le bout de ses pattes il ne voit que l'horizon et sa ligne infinie qui se dressent devant lui.

Les deux amis s'en trouvent démunis. Mais à force de persévérance et la rencontre d'un troisième personnage, ils arrivent à trouver la réponse à leur question !

Le format à l'itallienne et les sérigraphies appuient le contraste entre les images et le texte de manière saisissante : les personnages sont très expressifs et la situation, bien que comique, est on ne peut plus sérieuse et présentée très justement.  L'atmosphère est douce même si les doutes exprimés par la fourmi et l"éléphant sont bien présents. Les applats de couleurs et le détail de certains traits nous donnent l'envie d'observer finement les images. On se rend compte des émotions des personnages, de leur force et de leur fragilité mélangées.

Ouvrez l'album de tout son long et découvrez la scène offerte par la couverture ainsi présentée : le ton est donné... Vous êtes invités à observer, à détailler, à vous interroger sur les choses que vous ne voyez pas pour vous sentir plus grand et pourquoi pas pour grandir vraiment ?

Un très bel album à mettre entre les mains des petits et des plus grand pour répondre de manière très originale et très juste à cette question philosophique : que sommes-nous sur Terre ?

Et si, finalement, la réponse était déjà dans la question ?

Une histoire sans début ni fin, Andreï Ousatchev, Alexandra Junge, éd. NordSud, 2008, 12,90 euros, ISBN : 978-3314219535

 


28 août 2013

L'Arche part à 8 heures

De retour de vacances, j'ai envie de vous parler d'un petit roman que j'ai lu il y a quelques années et que j'ai eu le plaisir de relire durant mes congés.

index

Déjà conquise à l'époque, cette deuxième lecture m'a à nouveau séduite.

Sur la banquise, trois pingouins sont en train de se chamailler, la discussion est animée. Il faut dire que le sujet est on ne peut plus sérieux: Dieu existe-t-il ? Si oui, pourquoi personne ne l'a jamais vu ?

Chacun y va de sa propore opinion. Alors qu'ils n'arrivent pas à se mettre d'accord, le plus petit d'entre eux s'en va bouder dans un coin. Dans le même temps, une colombe arrive et annonce l'imminence du Déluge. Elle offre aux deux pingouins restés ensemble deux tickets leur permetant d'accéder à l'Arche de Noé. Quelle chance !

Mais les deux "élus" ne comptent pas laisser leur copain sur le carreau et tentent de trouver de quelle manière ils pourront le faire embarquer clandestinement...

Bourré d'humour tant au niveau du texte que des illustrations (délicieuses, il faut bien le dire), c'est un livre intelligent qui nous emmène dans un voyage drôle et émouvant. Les personnages sont attachants et la naïveté des trois pinguoins (qui ne cessent de (se) poser des questions sur tout ce qui les entoure) est un levier de réflexion extraordinaire.

Enfin, relativement court, c'est un livre très facile à lire malgré un sujet à mi-chemin entre métaphysique et philosophie.

Si vous me demandez mon passage préféré, c'est incontestablement celui où le petit pingouin prend Noé pour Dieu : un régal !

A noter : cet excellent roman a reçu le prix le prix Tam-Tam J'aime Lire en 2008 et le prix Sorcières en 2009.

Un incontournable donc !

L'arche part à 8h, Ulrich Hub, Jorge Mühle, éd.ALice Jeunesse, 2008, 9 euros, ISBN : 978-2874260834

23 juillet 2013

Les (vraies !) histoires de l'art

L’art vous barbe ? Alors laissez-vous surprendre par cet excellent petit livre qui vous fera voir l’art autrement. L’insertion de visuels décalés au beau milieu d’œuvres classiques instaure un contraste détonnant et hilarant ! Savez-vous d’où vient le sourire si énigmatique de Mona Lisa ou pourquoi la chambre de Van Gogh est-elle si bien rangée ? Les réponses sont loufoques et ludiques, un régal ! Rien ne vous plaira plus que d’interpréter les œuvres d’art avec un œil neuf et un brin de folie…

VraiesHistoiresArt

Sorti depuis quelques temps, je ne me lasse pas de le proposer ! Un vrai coup de coeur pour ce vrai livre sur l'art ! De quoi le faire aimer aux enfants et aux plus grands !

Les (vraies !) histoires de l'art, Sylvain Coissard, Alexis Lemoine, éd. Palette, 2012, 12,95 euros, ISBN : 2358320854

 

Silhouette

Après de trèèès longs mois d'absence liés à des projets chronophages me revoilà pour de nouveaux articles ! 

Je choisis avec grand plaisir de vous présenter Silhouette du grand Mourlevat car je m'en suis régalée et cela faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé !

 

silhouette

 

Moi qui ne suis pas très nouvelles, je peux vous dire que ce recueil là déménage ! L'excellent Mourlevat nous invite à rencontrer des gens ordinaires dont les petits ou grands travers les mènent inéluctablement à leur perte. Humiliantes, émouvantes ou révoltantes, ces histoires secouent le lecteur sans le ménager tant les fins tombent comme des couperets. Ma préférée est sans doute la deuxième qui m'a fait poussé un de ses cris ! Mais il est vrai que chacune a sa petite touche et si elles vont crescendo, la dernière finit en apothéose par une mise en abime très habile qui n'épargnera pas l'écrivain, loin de là...

L'écriture est précise, concise voire incisive. L'auteur s'amuse sans retenue à appuyer là où ça fait mal et on aime ça : c'est tout simplement jubilatoire !

Un VRAI COUP DE COEUR !

Silouette, Jean-Claude Mourlevat, éd. Gallimard, coll. Scripto, 2013, 9,00 euros, ISBN : 2070651436

03 juillet 2012

Du nouveau et des nouvelles sur Nomiesbooks !

Après de longs mois d'absence car très prise par des projets personnels, je reviens pour vous proposer, de temps à autres, quelques petits bijoux à découvrir cet été avec les choupi bouts !

Un classique pour commencer : Roulé le loup !

 

roulé loup

 

Il fait partie des petits albums plus que sympathiques de Didier Jeunesse et il a un super effet lorsque vous le racontez aux petits loups. Les illustrations sont toutes simples mais extra ! Elles viennent renforcer la qualité de l'album par l'expressivité qu'elles dégagent.

A sa lecture, vous fredonnerez peut-être la chanson "ce petit chemin" de Mireille car la petite grand-mère de l'histoire vous invitera à la suivre sur celui qu'elle prend pour se rendre chez sa fille qui a organisé une fête.

Elle croise le loup qui a l'estomac dans les talons et qui se la mettrait bien sous la dent... mais c'est sans compter sur la malice de cette petite bonne femme qui va le rendre un peu chèvre... 

Un petit album plein de rebondissements, qui sent la pastèque et les pépins à l'eau sucrée...

Roulé le loup, Praline Gay-Para, Hélène Micou, éd. Didier jeunesse, coll. A petits petons, 2003, 11,50 euros, ISBN :  978-2278300969 

A très vite pour une nouvelle publication !

09 janvier 2012

2012 - Soyons heureux !

Une bonne année 2012 à tous ! Qu'elle soit riche en découvertes et en petits bonheurs.

Et bien sûr en lectures de tous genres !

Pour bien la commencer, je vous propose aujourd'hui le livre qui rend heureux !

livreheureux

 

Publié il y a quelques temps déjà, il fait partie de mes petits trésors, de ceux qui rendent l'instant magique, la vie plus légère.

Cet album sans texte est d'une qualité graphique a couper le souffle !

La trame narrative, quant à elle, est d'une grande simplicité à l'image des petits bonheurs qu'elle nous offre.

Un ours blanc puis plusieurs animaux parcourent l'album et nous font découvrir un univers calme et d'une grande douceur. Un ravissement pour les yeux.

Vous refermerez ce livre enrichis d'une dose de bonne humeur et d'une grande sensation d'apaisement, sentiments bénéfiques en ces temps de grisaille et de grand vent quand on a le moral dans les chaussettes parce que les fêtes sont déjà loin derrière nous, que le boulot rythme à nouveau notre vie et que le train train quotidien est revenu vitesse grand V!

C'est un livre que l'on a envie de lire dans son coin parce qu'il y a mille détails à observer avant de se l'approprier, de toucher du doigt cette légèreté qui nous fait tant défaut au quotidien.

Puis, une fois notre esprit apaisé et le sourire aux lèvres, on a plus qu'une seule envie : le partager !

Un véritable plaidoyer muet pour le lâcher-prise et une invitation à la contemplation.

A lire de toute urgence si vous n'avez pas encore croisé son chemin...

 

Le livre qui rend heureux, Ronald Tolman, Marije Tolman, éd. Milan Jeunesse, 2010, 12 euros, ISBN :  978-2745944672